Chargement

Plus de contraintes pour la location d'un meublé de tourisme

Posté le : 12/01/2021

Depuis le 1er janvier, une réglementation particulière s'applique pour la mise en location de villas, appartements ou studios en meublé de tourisme, qu'ils soient classés ou non.

Les annonces de location doivent comporter le numéro de déclaration, lorsque la location est située dans une commune soumise à la procédure dite d'enregistrement (déclaration préalable soumise à enregistrement), comme c’est le cas à Paris par exemple.

Il est précisé, en outre, que toute annonce pour la location d'un meublé de tourisme doit également indiquer, dans des conditions définies par décret, si l'offre émane d'un particulier ou d'un professionnel, au sens de l'article 155, IV du Code général des impôts - CGI (C. de tourisme art. L 324-2, al. 2).

Dans un communiqué diffusé le 17 décembre 2020, les pouvoirs publics ont précisé que l'information « devra figurer, dans des conditions de visibilité et de lisibilité suffisantes, dans toute annonce de location saisonnière sur Internet ». Le communiqué souligne que le statut professionnel ou non d’un loueur doit être apprécié « selon les critères du code général des impôts. Ainsi, un loueur est considéré comme professionnel lorsque son foyer fiscal retire au moins 23 000 € annuels de cette activité ou si son foyer fiscal retire de cette activité des revenus supérieurs aux autres catégories de revenus (traitements et salaires, bénéfices industriels et commerciaux…) ».

Autres articles

Abus de droit : Bercy donne des gages

Dès le 1er janvier 2021, l'administration fiscale sera en droit de redresser des actes qui auront pour "motif principal d'éluder ou d'atténuer les charges fiscales. Le Ministre vient d'en faire une nouvelle explication de texte. Suffisante pour rassurer les contribuables ?

Lire la suite

Location saisonnière : la réglementation se durcit encore

En France, une nouvelle salve de contraintes et de règles a été votée par les parlementaires et le gouvernement pour réglementer les locations entre particuliers.

Lire la suite

Connaissez-vous les conditions pour bénéficier du statut avantageux de loueur en meublé professionnel ?

Pour être loueur en meublé professionnel, deux conditions sont exigées : les recettes annuelles doivent dépasser 23 000 euros et représenter une part importante des revenus du foyer fiscal. Et c’est tout !

Lire la suite

Qui pourra profiter du dispositif locatif Denormandie ?

La réduction d’impôt Denormandie ancien ne s’appliquera qu’aux investissements réalisés à compter du 1er janvier 2019 pour lesquels la réalisation du fait générateur de la réduction d’impôt est intervenue à compter du 28 mars 2019. Explications.

Lire la suite

Le Crédit d’impôt recherche (CIR) perd de son intérêt

Pour la première fois depuis cinq ans, le nombre de déclarants au crédit impôt recherche baisse, et c’est encore plus vrai pour les PME.

Lire la suite

Comment Airbnb bloque les loueurs qui abusent

Airbnb a mis en place un système pour forcer à respecter la limite de 120 jours de location de sa résidence principale dans l’année.

Lire la suite