Chargement

Consommation : la fin de l'obsolescence programmée

Posté le : 05/01/2021

En 2020 en France seulement 40 % des appareils électriques et électroniques en panne sont réparés. Afin de réduire les déchets, le gouvernement a pour ambition de passer cette proportion à 60 % d’ici cinq ans grâce à la mise en place d’un indice de réparabilité à afficher en magasin.

Depuis le 1er janvier 2021, cinq familles de produits électroménager doivent indiquer s'ils sont facilement réparables ou non. Il s’agit des smartphones, lave-linge, tondeuses à gazon, ordinateurs, téléviseurs. Tous ces produits doivent donc fournir un indice de réparabilité, une note obligatoire à faire apparaître sur les produits au moment de leur achat.

Cette mesure, mise en place dans le cadre de la loi anti-gaspillage promulguée le 10 février 2020, a pour objectif de sensibiliser le consommateur à la réparation du produit dès son achat en l’informant de la réparabilité de son appareil. La notion de réparation d'un produit est déterminée selon plusieurs critères : disponibilité de la documentation technique, disponibilité et prix des pièces détachées, caractère démontable des produits… Concrètement cet indice se traduit par une note, de 1 à 10, matérialisée par une couleur, du rouge vif au vert foncé.

En 2020 en France seulement 40 % des appareils électriques et électroniques en panne sont réparés. Chaque année, selon l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), sept millions d'appareils sont réparés. La proportion varie selon les secteurs : seulement un tiers des consommateurs (35 %) y ont recours pour le gros électroménager. Quant au petit, il ne faut pas que le prix soit dissuasif et supérieur au prix d'achat. Résultat : le chiffre tombe à 28 %. Enfin, 19 % des Français pratiquent l'autoréparation. Le gouvernement a pour ambition de passer cette proportion à 60 % d’ici cinq ans.

Le mouvement devrait s’accélérer également dans toute l’Europe. Le Parlement européen a adopté fin novembre, le Droit à la Réparation des produits électroniques. Le texte en question n’a pour l’instant aucune valeur juridique, cela signifie simplement que les eurodéputés demandent à la Commission de travailler sur de nouvelles mesures favorisant la réparation et la réutilisation des appareils en Europe.

Autres articles

Des nouvelles mesures pour les jeunes

Pour faciliter l’achat de biens ou de services culturels, le gouvernement met en place, à titre expérimental pour 3 ans, un « pass Culture » de 500 euros.

Lire la suite

Comment déterminer si un logement est inapte à la location ?

Le gouvernement lance une plate-forme téléphonique, accessible au 0.806.706.806, pour les personnes qui jugent habiter un logement indigne ou avoir connaissance de tels cas, a annoncé lundi le ministère du Logement.

Lire la suite

Les arnaques au whisky saoulent L'AMF

Les réseaux sociaux pullulent de publicités sur les atouts du whisky comme placement financier. Attention aux arnaques.

Lire la suite

Attention aux faux sites de SCPI

Alerte de l’AMF à propos des sites internet www.lascpi.fr et www.scpi-gouv.fr qui utilisent abusivement son nom et son logo pour proposer des simulateurs de placement dans des SCPI.

Lire la suite

Peut-on réduire son loyer en échange de travaux ?

Faire des travaux de peinture ou de plomberie en échange d’une franchise de loyers, la pratique est courante. Pour autant, elle est très encadrée par le juge afin qu’il n’y ait pas un déséquilibre trop important entre les deux parties. Et pas seulement en faveur des locataires !

Lire la suite

Automobile, des contrats de location plus clairs

La plupart des grandes enseignes de location de voitures se sont engagés à modifier la présentation de leurs tarifs de location de voitures afin de permettre de mieux comparer les prix et les prestations proposées.

Lire la suite