Chargement

Votre coffre-fort signalé au Fisc

Posté le : 23/11/2020

La législation contraint désormais les banques à transmettre à l’administration fiscale les noms des personnes possédant un coffre-fort dans leur établissement. Son contenu n’a pas à être divulgué.

Si l’anonymat des utilisateurs de coffre-fort dans les banques était jusqu’alors assuré, la directive européenne anti-blanchiment n°2018/843 transposée par l’ordonnance du 12 février 2020 a étendu l’obligation de déclaration des comptes ouverts détenus, utilisés ou clos à l’étranger aux coffres-forts (CGI art. 1649, al. 1).

Le nouveau dispositif prévoit que les banques doivent transmettre à l’administration fiscale les renseignements portant sur les déclarations d’ouverture, de clôture ou de modification des comptes de toute nature et de location des coffres-forts avec son numéro, la désignation et l’adresse de l’établissement qui le gère ainsi que les données d’identification du titulaire. Le ministère de l’Économie précise toutefois «qu’aucune disposition fiscale ne prévoit de recenser le contenu même des coffres-forts».

Autres articles

Banque : Le paiement sécurisé a du retard à l’allumage

En septembre 2019, les e-commerçants et les banques auraient du utiliser des systèmes d’« authentification forte » pour valider tous les paiements en ligne. La date d’application a été reporté au 31 décembre 2020.

Lire la suite

La fin du billet de 500 euros

Vente de drogue, terrorisme, fraude fiscale, le billet de 500 euros facilite-t-il vraiment les activités illicites ? Dans le doute, la Banque centrale européenne préfère le supprimer.

Lire la suite

Entreprise : le défibrillateur devient obligatoire

Les établissements pouvant recevoir plus de 300 personnes sont désormais obligés de s’équiper d’un défibrillateur.

Lire la suite

Retraits de liquide en magasin

Le "cash back" est désormais autorisé en France. On vous explique comment il fonctionne.

Lire la suite

Qu'attendez-vous de votre banque ?

En écho aux fortes attentes sociales, c’est le micro-crédit qui arrive en tête des actions que les Français souhaitent que les banques développent en priorité.

Lire la suite

Tarifs bancaires : les banques ont-elles respecté leur parole ?

L'Observatoire des tarifs bancaires, émanation de la Banque de France, constate que les banques ont plus ou moins respecté leur engagement de ne pas augmenter leurs principaux tarifs.

Lire la suite