Chargement

Trop de frais sur le PER ?

Posté le : 17/11/2020

D’après une étude du magazine 60 millions de consommateurs, les frais pratiqués par les banques, concernant les plans d’épargne retraite, minent les rendements.

Avec ce constat, et après une étude sur 26 PER (Plans d’épargne Retraite), le magazine qualifie ces frais « d’injustifiables ». Issu de la loi Pacte, le PER fut lancé il y a un an. Il permet de défiscaliser son épargne, tout en se constituant un revenu complémentaire au moment de la retraite. Le PER vise à remplacer les anciens produits : Perp, Perco, article 83, Madelin, etc... Aujourd’hui, 800.000 Français en ont souscrit un, pour un encours total de huit milliards d'euros.

Les frais amoindrissent la performance de l'épargne. Quels sont-ils ?

• Frais d’adhésion entre 20 à 75 €

• Frais sur versements de 2,5% en moyenne. Certains (les plus onéreux) vont jusqu’à 5%. Ce qui signifie que pour 1000 € versés sur un PER individuel, seuls 950 € seront investis et rapporteront réellement.

• Frais de gestion annuels jusqu’à 2% sur la gestion des actifs.

• Frais d’arbitrage de 0,50% à 5% pour chaque changement de support d’investissement qui modifie la répartition des fonds.

A noter que la plupart des contrats offre un arbitrage annuel gratuit. Mais ces frais nuisent à la performance des PER, puisqu’ils amenuisent directement les rendements des contrats.

Transférer un contrat auprès d’un autre établissement, si celui-ci a moins de 5 ans, engendre souvent des frais, auxquels s’ajoutent ceux appliqués aux versements du nouveau contrat qui va recevoir les fonds. Certains établissements proposent un plan avec peu ou pas de frais de versement, ou encore des frais de gestion limités.

Autres articles

Epargne retraite : Comment fonctionne le nouveau PER (Plan d’épargne retraite) ?

Avec le nouveau Plan d’épargne retraite, le gouvernement veut doper l’épargne retraite des Français

Lire la suite

Les Français toujours aussi inquiets pour leur retraite

Selon la 17ème édition du baromètre « Les Français, l’épargne et la retraite » réalisé par l’institut Ipsos pour le compte du Cercle des épargnants, les Français sont toujours aussi inquiets pour leur retraite. La preuve en chiffres.

Lire la suite

Epargne retraite : Ce que l'on sait du futur Plan d'épargne retraite (PER)

La dernière version du projet d'ordonnance relatif au volet épargne retraite, qui doit préciser les modalités d'application de la loi Pacte, modifie les échéances de commercialisation et de cantonnement, et apporte des précisions sur la fiscalité des futurs PER (plans d'épargne retraite).

Lire la suite

Explosion du nombre de comptes en déshérence

En 2018, la Caisse des dépôts a restitué près de 36 millions d'euros aux bénéficiaires de livrets d'épargne réglementée (livret A, LDDS, LEP) qui avaient été déclarés en déshérence, selon le rapport annuel de l'Observatoire de l'épargne réglementée (Banque de France).

Lire la suite

Toujours plus de cash sur les comptes des Français

Une étude BPCE montre que, concernant leur épargne, les Français se sont désintéressés des titres financiers en 2018, malgré une fiscalité avantageuse, au profit de l’accumulation de cash sur les comptes courants.

Lire la suite

Les vrais chiffres de la retraite en 2018

Au 31 décembre 2018, on dénombre 14,3 millions de retraités. Le retraité 2018 a 74 ans et une pension mensuelle de 1 057 €.

Lire la suite