Chargement

Les ruptures conventionnelles en hausse

Posté le : 09/11/2020

En septembre 2020, 40 700 ruptures conventionnelles (relatives à des salariés non protégés) ont été homologuées. Leur nombre augmente de 2,3 % en un mois.

La rupture conventionnelle est une procédure qui permet à l’employeur et au salarié de convenir en commun des conditions de la rupture du contrat de travail qui les lie. Cette rupture résulte d’une convention signée par les parties au contrat, c’est-à-dire l’employeur et le salarié.

Sur les trois derniers mois, le nombre d’homologations se redresse fortement (+58,0 % en moyenne sur les mois de juillet, août et septembre 2020 relativement aux trois mois précédents). Il augmente également en glissement annuel (+9,6 % entre septembre 2019 et 2020).

En cumul de janvier à septembre 2020, le nombre d’homologations baisse de 7,5 % par rapport à la même période de 2019. Enfin, 4,9 % des demandes de ruptures conventionnelles reçues par l’inspection du travail n’ont pas été validées ce mois-ci, un taux comparable à la moyenne des dernières années. 1,5 % des demandes reçues ont été jugées irrecevables car le dossier était incomplet.

Parmi les demandes recevables, 3,4 % ont été refusées par l’administration en raison d’un manquement aux prescriptions légales (tenue d’au moins un entretien, indemnité supérieure ou égale au minimum légal, respect du délai de rétractation de 15 jours calendaires, etc.).

(source Dares)

Autres articles

Toujours plus de ruptures conventionnelles

En 2018, 437 700 ruptures conventionnelles individuelles ont été homologuées, soit une augmentation de 3,9 % par rapport à 2017. Ce sont les cadres qui en profitent le plus.

Lire la suite

Les ruptures conventionnelles continuent de ralentir

Environ 444 000 ruptures conventionnelles individuelles ont été homologuées, soit une augmentation de 1,5 % par rapport à l’année précédente mais la croissance continue de ralentir.

Lire la suite

Report de la réforme de l'assurance chômage

La réforme de l'assurance chômage, initialement prévue au 1er avril 2020 a été repoussée au 1er septembre 2020.

Lire la suite

Les salaires vont grimper de 2 % cette année

La majorité des entreprises prévoit d’allouer des budgets d’augmentation à hauteur de 2 % cette année

Lire la suite

Banque : Le paiement sécurisé a du retard à l’allumage

En septembre 2019, les e-commerçants et les banques auraient du utiliser des systèmes d’« authentification forte » pour valider tous les paiements en ligne. La date d’application a été reporté au 31 décembre 2020.

Lire la suite

Les salaires continuent de progresser en France

Le salaire mensuel de base augmente de 0,2 % au 4e trimestre 2019 et de 1,7 % sur un an dans les sociétés de 10 salariés ou plus de l’ensemble du secteur privé.

Lire la suite