Chargement

Pourquoi la Banque de France n'aime pas votre vieux PEL

Posté le : 02/11/2020

La Banque de France a alerté les pouvoirs publics sur les effets pénalisants des anciens plans d'épargne logement (PEL) sur les comptes des établissements bancaires et, en fin de compte, sur l'économie française.

Les PEL souscrits avant 2011 , "qu’il n’est plus possible d’abonder au-delà de 10 ans d’ouverture, continuent indéfiniment de rapporter des intérêts jusqu’au retrait définitif des fonds", explique la Banque de France.

Le taux de rémunération de ces vieux plans s’établit en moyenne au-dessus de 4 %, un niveau qui détonne dans le contexte actuel de taux bas. À l'inverse les PEL souscrits après 2011 sont automatiquement transformés en livrets d’épargne au bout de 15 ans d’ancienneté, avec un taux de rémunération de 1 % pour ceux ouverts depuis août 2016.

"Si l’ensemble des PEL souscrits avant 2011 voyaient leur rémunération fixée à 1 %, le gain en termes de ressources finançant l’économie serait de l’ordre de 4 milliards d’euros", indique la Banque de France en signalant que "les PEL souscrits avant 2011 font l’objet, en tendance, de moins de fermetures que les PEL souscrits après 2011" (4 % des PEL souscrits avant 2011 ont été fermés au cours du second semestre 2019, contre 8 % de ceux souscrits après 2011).

Autres articles

Les Français toujours aussi inquiets pour leur retraite

Selon la 17ème édition du baromètre « Les Français, l’épargne et la retraite » réalisé par l’institut Ipsos pour le compte du Cercle des épargnants, les Français sont toujours aussi inquiets pour leur retraite. La preuve en chiffres.

Lire la suite

Les placements préférés des Français

Quels sont les meilleurs produits d’épargne pour nos compatriotes ? Réponses avec cette étude qui montre que le livret A, l’assurance vie et le PEL tirent leur épingle du jeu.

Lire la suite

Les dépôts d’argent vont-ils devenir payants ?

Et si les dépôts d’argent à la banque devenaient payants ? C’est une des conséquences inattendues de la baisse continue des taux d’intérêt des banques centrales. Les banques pourraient bientôt facturer le service de « gardiennage » de votre argent.

Lire la suite

Tarifs bancaires : les banques ont-elles respecté leur parole ?

L'Observatoire des tarifs bancaires, émanation de la Banque de France, constate que les banques ont plus ou moins respecté leur engagement de ne pas augmenter leurs principaux tarifs.

Lire la suite

Les Français continuent de remplir leur livret A

Le placement préféré des Français termine le premier trimestre 2019 sur une collecte de 1,97 milliard d’euros en mars.

Lire la suite

Le livret A termine fort 2018

La collecte nette sur douze mois atteint 12,69 milliards d'euros à fin décembre, soit une progression de 2,3 % par rapport à 2017.

Lire la suite