Chargement

Bien choisir son centre de contrôle technique

Posté le : 13/10/2020

Depuis le 8 octobre 2020, les automobilistes peuvent consulter le site internet prix-controle-technique.gouv.fr, pour comparer les prix pratiqués par les centres de contrôle technique.

Selon les centres de contrôles techniques, le prix d’un contrôle obligatoire d’un véhicule varie du simple au triple. L’an dernier, selon une étude du comparateur Simplauto.com, le prix moyen de l’examen serait passé de 69,08 euros avant la réforme de 2018 à 77,60 euros. Soit une hausse de 12,3 %, un chiffre qui serait historique concernant le contrôle technique.

D’après cette même enquête, à l’échelle nationale, on observe une forte disparité des prix qui varient de 45 euros à 110 euros. Pour les modèles hybrides, le tarif moyen du contrôle technique serait de 84,76 euros, de 85,21 euros pour une voiture électrique et de 94 euros pour un véhicule roulant au GPL.

L’an dernier, 24,7 millions de véhicules ont visité les centres de contrôles techniques. Cependant le prix ne semble pas être le principale critère de choix. Selon le Conseil national des professions de l'automobile (CNPA) le premier critère cité par les automobilistes dans le choix de leur centre de contrôle technique n’est pas celui du prix mais celui de la proximité.

Et avec une moyenne nationale de 77,60 € pour une validité de deux ans, soit 38,80 € par an, l’équivalent d’un peu plus d’un demi-plein de carburant, il paraît peu probable que les automobilistes s’imposent des dizaines de kilomètres supplémentaires pour grappiller quelques euros, qui seront aussitôt perdus en carburant et en temps. Reste que pour ceux qui veulent comparer les tarifs, le ministère de l’Économie vient de lancer prix-controle-technique.gouv.fr, un site internet pour connaître et comparer, grâce à un outil de géolocalisation, le montant des prestations de contrôle technique. Elaboré à partir des données fournies par les professionnels, le site internet recense le prix des visites et des contre-visites techniques des voitures particulières, de collection, camionnettes, 4X4 et camping-car, et seront classés par type d’énergie (essence, diesel, gaz, hybride et électrique).

Tout manquement constaté par la Direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) est passible d'une amende administrative de 1 500 € maximum (3 000 € en cas de récidive).

Autres articles

Automobile : Pourquoi les Français font l'impasse sur le contrôle technique

700 000 véhicules ne sont pas passés au contrôle technique à leur date anniversaire cette année, du fait du durcissement du contrôle mais aussi les effets de la prime à la casse.

Lire la suite

Automobile, des contrats de location plus clairs

La plupart des grandes enseignes de location de voitures se sont engagés à modifier la présentation de leurs tarifs de location de voitures afin de permettre de mieux comparer les prix et les prestations proposées.

Lire la suite

5 % de hausse pour les assurances auto en 2019

Avec des primes d’assurance auto à la hausse de 3,4 % dans toute la France, la facture moyenne pour les automobilistes s’élève à 615 € par an en 2018. Elle devrait même s’alourdir en 2019, aux alentours de 5 % d’augmentation selon le dernier baromètre Le Lynx.

Lire la suite

On en sait un peu plus sur la prime vélo !

Un forfait « mobilités durables » devrait voir le jour le 1er janvier 2020 pour indemniser les salariés qui utilisent leur vélo ou le covoiturage pour aller travailler.

Lire la suite

Coup de chaud sur les tarifs de la fourrière

Avis aux automobilistes, les tarifs de la fourrière ont grimpé en fin d’année.

Lire la suite

Automobile : Pourquoi le malus écologique va jouer au yoyo en 2020

Le projet de loi de finances prévoit une hausse puis une baisse du barème du malus écologique pour les véhicules neufs.

Lire la suite