Chargement

Pas de délai pour expulser un squatteur

Posté le : 05/10/2020

Le droit de propriété ne se prescrit jamais. Un retraité qui refusait de quitter son appartement de fonction, arguant que c'était trop tard de la part de l'entreprise pour réclamer le bien l’a appris à ses dépens.

Il n'y a pas de délai pour saisir la justice lorsqu'il s'agit de demander l'expulsion d'un occupant "sans droit ni titre", a rappelé la Cour de cassation. La Cour était saisie par une entreprise qui ne parvenait pas à obtenir la libération d'un appartement de fonction, par un ancien salarié qui y avait pris sa retraite depuis des années. Il est trop tard pour réclamer, soutenait ce retraité. L'occupation de l'appartement est liée à un ancien contrat de travail, disait-il, et toute demande liée à un contrat doit être exercée dans le délai de prescription général de cinq ans.

Mais pour les magistrats au contraire, qu'il y ait eu ou non un contrat à l'origine de l'occupation du logement, le droit d'occupation ayant cessé avec la fin du contrat de travail, il s'agit désormais d'une revendication liée au droit de propriété qui ne peut jamais être prescrite.

La Cour a par ailleurs souvent jugé qu'il n'y avait jamais d'abus à défendre sa propriété. Elle avait jugé en 2014 que même si le propriétaire a été négligent, a laissé passer le temps, n'a pas usé de ses prérogatives sur sa propriété et l'a abandonnée, il n'a pas pour autant perdu ses droits car, disait-elle, "le droit de propriété ne s'éteint pas par le non usage".

Le seul risque en cette matière est "l'usucapion". C'est-à-dire le risque de voir un tiers, ayant publiquement pris possession d'un bien immobilier sans provoquer de contestation, se déclarer propriétaire au bout d'un délai de trente ans.

Autres articles

Le droit de faire expulser des squatteurs de chez soi est un droit absolu !

La Cour de cassation vient opportunément rappeler que tout propriétaire a le droit de disposer de son bien de la manière la plus absolue. Il a donc, en toute situation, le droit de faire expulser des personnes qui occupent son bien de manière non autorisée.

Lire la suite

Peut-on réduire son loyer en échange de travaux ?

Faire des travaux de peinture ou de plomberie en échange d’une franchise de loyers, la pratique est courante. Pour autant, elle est très encadrée par le juge afin qu’il n’y ait pas un déséquilibre trop important entre les deux parties. Et pas seulement en faveur des locataires !

Lire la suite

Restitution du dépôt de garantie : la majoration pour retard est validée

Le dispositif de majoration du dépôt de garantie à défaut de restitution dans les délais prévus est bien conforme à la Constitution.

Lire la suite

Loger n’est pas employer !

La Cour de cassation rappelle que donner un logement gratuit en échange de services comme le gardiennage d'une propriété ne revient pas à conclure un contrat de travail.

Lire la suite

Pourquoi il ne faut pas mentir sur ses voisins lorsque l'on vend un appartement

"Et le voisinage, il est comment ?" Lorsque l'on vend un appartement, attention à ne pas dissimuler d'éventuelles problèmes de voisinage.

Lire la suite

Les retraités résidant à l’étranger vont devoir prouver qu’ils sont en vie

Chaque année les retraités résidant à l’étranger doivent adresser une attestation d’existence ou un certificat de vie signé par une autorité locale à leur caisse de retraite pour prouver qu’ils sont bel et bien encore vivants. A défaut, le versement de la pension de retraite est suspendu.

Lire la suite