Chargement

Erreur de la Cnav en faveur des retraités

Posté le : 22/09/2020

La Cnav (Caisse nationale d’assurance vieillesse) a appliqué des taux erronés de CSG sur les retraites de 206 000 assurés entre janvier et août 2020, en raison d’une erreur technique. Les retraités concernés ont ainsi perçu 190 euros en trop, en moyenne. Devez-vous la rembourser ?

« Les retraités ne doivent pas subir les erreurs administratives » a décidé Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes publics, conjointement avec Laurent Pietraszewski, secrétaire d’État chargé des Retraites. Tout ce qui aurait dû être prélevé sur les retraites des personnes concernées ne fera pas l’objet d’une demande de remboursement. Depuis 2019, les retraités préalablement exonérés de CSG ou assujettis au taux de 3,8% ne voient leur taux de CSG augmenter que si leur revenu fiscal de référence franchit le seuil correspondant à un taux plus élevé au titre de deux années consécutives. Ceci permet d’éviter une hausse de CSG en cas d’augmentation temporaire des revenus.

Autres articles

Les nouveaux montants pour votre retraite

La Caisse nationale d'assurance vieillesse a communiqué les montants des pensions de retraite du régime général à compter du 1er janvier 2019.

Lire la suite

Retraite, 2019 l’année ou tout change (ou presque)

2019 devrait être l’année du grand chambardement pour la retraite. Création d’un système universel par point, évolution de l’épargne retraite ou encore modification des taux de CSG…. Panorama des changements attendus.

Lire la suite

Enfin une bonne nouvelle pour les retraités !

Le gouvernement a confirmé que 350 000 retraités vont bénéficier d’une baisse de la CSG en 2019. C’est plus que les 100 000 annoncés.

Lire la suite

Tout ce qui change au 1er janvier

Plongée dans l’année qui arrive avec les principales mesures qui vont s’appliquer en 2020.

Lire la suite

Les petites retraites revalorisées au 1er janvier prochain

Les petites retraites vont être revalorisées en fonction de l'inflation au 1er janvier prochain, soit autour de 1 %.

Lire la suite

Les retraités résidant à l’étranger vont devoir prouver qu’ils sont en vie

Chaque année les retraités résidant à l’étranger doivent adresser une attestation d’existence ou un certificat de vie signé par une autorité locale à leur caisse de retraite pour prouver qu’ils sont bel et bien encore vivants. A défaut, le versement de la pension de retraite est suspendu.

Lire la suite