Chargement

Les mandats de syndic vont être prolongés

Posté le : 23/03/2020

170.000 copropriétés pourraient se retrouver sans syndic d’ici le 30 septembre du fait de l’annulation des AG de copropriétés. Le gouvernement va prendre des mesures.

Le gouvernement va prendre "dans les prochains jours ou prochaines semaines" des mesures pour permettre le prolongement des mandats de syndic. Les contrats seront rétroactifs pour prendre en compte les Assemblée Générale (AG) qui n'ont pas pu se tenir depuis début mars, et courra jusqu'à ce qu'une assemblée puisse être organisée. "L'idée est de dire que les contrats des syndics qui devaient arriver à terme, ils continuent jusqu'à ce qu'ils puissent tenir une prochaine assemblée générale", a expliqué à l'AFP le cabinet de Julien Denormandie, ministre du Logement. "On va mettre une date butoir, mais on leur laissera le temps de rattraper les AG qui n'ont pas pu se tenir", a expliqué le cabinet, évoquant un délai de "plusieurs mois." "Ce n'est pas dès que la période de confinement sera terminée qu'on va retomber dans le régime normal", a insisté le cabinet.

Autres articles

Que faire après l’annulation de l’encadrement des loyers à Paris ?

Après Lille, la justice annule aussi l'encadrement des loyers à Paris. Que va t-il se passer maintenant ?

Lire la suite

Les APL baissent de 5 euros par mois

Les aides personnalisées au logement (APL), qui bénéficient à 13 millions de personnes, dont 800 000 étudiants, baissent de cinq euros par mois, à compter du 1er octobre.

Lire la suite

Immobilier : les prix baissent, faut-il s’inquiéter ?

Selon le dernier baromètre LPI-SeLoger, les prix des logements anciens en France ont reculé en moyenne de 1% entre juillet et septembre.

Lire la suite

Modulation écologique de la taxe foncière

Le gouvernement réfléchit à une modulation des taxes foncières afin d'inciter les propriétaires à engager des travaux d'économies d'énergie dans leur logement.

Lire la suite

L'encadrement des loyers à Paris menacé ?

Coup de tonnerre à Lille, ou le tribunal a annulé le décret d’encadrement des loyers. Une propagation à Paris est-elle envisageable ?

Lire la suite

Une prime pour inciter les bailleurs à louer à des prix abordables

L'Agence nationale de l'habitat annonce le versement d'une prime de 1 000 € aux propriétaires-bailleurs qui effectuent des travaux de rénovation permettant d'améliorer la consommation énergétique et qui s'engagent à proposer leur bien à un loyer abordable à des personnes aux ressources modestes.

Lire la suite