Chargement

Les ruptures conventionnelles continuent de ralentir

Posté le : 03/03/2020

Selon, les chiffres publiés par la Dares, en 2019, environ 444 000 ruptures conventionnelles individuelles ont été homologuées, soit une augmentation de 1,5 % par rapport à l’année précédente mais la croissance continue de ralentir.

Le ralentissement du nombre de ruptures conventionnelles, amorcé en 2018 (+3,9 %, après +7,3 % en moyenne sur la période 2014-2017), se trouve ainsi confirmé et se manifeste dans quasiment tous les secteurs, à l’exception de celui de l’information et de la communication (+12,0 %). Ce ralentissement touche toutes les tranches d’âge, celle des moins de 30 ans enregistre même un recul (-1,3 %, après +1,1 % en 2018 et +5,5 % en 2017).

Chez les employés, le nombre de ruptures conventionnelles baisse légèrement (-1,2 %), alors qu’il continue de croître chez les cadres (+9,3 %).

À rémunération et ancienneté données, les cadres obtiennent de meilleures indemnités de rupture : 0,30 mois de salaire par année d’ancienneté, contre 0,25 pour les ouvriers et les employés, ce qui correspond à l’indemnité légale.

Autres articles

Le prix du timbre va bondir en 2018

Alors qu’une hausse de 1,5% était prévue par La Poste, l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) a donné son feu vert pour porter cette augmentation à 5%.

Lire la suite

Assurance-chômage: La nouvelle convention entre en vigueur

La nouvelle convention d'assurance chômage modifie notamment la période d'affiliation nécessaire pour être indemnisé et la durée maximale du différé d'indemnisation.

Lire la suite

Coup de mou sur le marché automobile

On note un ralentissement du marché automobile en octobre.

Lire la suite

À quoi sert l'argent de vos excès de vitesse ?

Selon un rapport officiel annexé au Projet de loi de finances de l'année 2018, les radars ont rapporté 920 millions d’euros. Voici à quoi ils servent…

Lire la suite

Les inégalités de patrimoine se réduisent légèrement

Début 2015, la moitié des ménages vivant en France possédaient plus de 158 000 euros de patrimoine brut et concentraient 92 % des avoirs patrimoniaux des ménages.

Lire la suite

Bonne nouvelle pour la croissance en France !

Après trois années autour de 1 %, le taux de croissance de l'économie française atteindrait 1,8 %, selon le dernier point de conjoncture de l'Insee.

Lire la suite