Chargement

Immobilier locatif : Faut-Il choisir le Denormandie ou le LMNP ?

Posté le : 03/03/2020

A peine plus d’un an après son entrée en vigueur et suite à son assouplissement en début d’année, MeilleursAgents dresse le bilan du dispositif Denormandie.

Pour la première fois, Meilleurs Agents a étudié la rentabilité nette du dispositif dans l’ensemble des villes éligibles, en prenant en compte l'ensemble des charges liées à l'achat et à la détention du bien et l’avantage fiscal. Il en ressort que le dispositif Denormandie offre une rentabilité nette moyenne de 3.7% contre 2,2% pour la location nue.

La rentabilité nette avec le dispositif Denormandie peut d’ailleurs monter jusqu’à 4,9% mais il faut l’apprécier au regard des risques liés à la dépréciation du bien et plus particulièrement aux risques locatifs, notamment à la part des ménages concernés par le dispositif. A titre d’exemple, à Wattrelos, la rentabilité nette est de 4,3% mais uniquement 7.5% de la population ont le niveau de ressources pour être locataires en Denormandie. En effet, pour 63% des villes éligibles, plus de 80% de la population dépassent les plafonds de ressources pour être locataires en Denormandie.

que le dispositif Denormandie offre une rentabilité nette moyenne de 3.7%, le statut Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP) offre quant à lui une rentabilité nette de 4.7% sur les villes éligibles au dispositif Denormandie, avec des conditions plus souples pour les investisseurs. En effet, le LMNP permet en louant un bien meublé de déduire les charges liées à la gestion et les intérêts de son emprunt tout en déduisant l’amortissement du bien.

“Le dispositif Denormandie peut s'avérer une opération rentable pour les propriétaires si on prend bien en compte les risques locatifs. En effet, l'obtention de l’avantage fiscal est conditionnée à la location effective du bien. Il est donc essentiel de bien connaître la ville et de s’assurer que la demande locative est présente“, déclare Thomas Lefebvre, directeur scientifique de Meilleurs Agents.

Autres articles

Déficit foncier : Rien n'est perdu en cas d'arrêt de location

Lors de la réalisation de travaux dans un bien loué, les dépenses peuvent être déduites. Mais à condition de louer le bien pendant trois ans à la suite des travaux.

Lire la suite

11 Sofica à saisir avant de la fin de l’année

Chaque année, le CNC publie une liste de Sofica (Société de financement du cinéma) agréées. Pour les contribuables souhaitant défiscaliser en investissant dans le cinéma par ce biais, c’est la course. Car les banques les réservent à leurs meilleurs clients.

Lire la suite

Pas de nouvelle baisse des APL

Julien Denormandie a défendu les grands axes du plan logement présenté par le gouvernement et assuré que le niveau des APL ne serait pas à nouveau diminuée en 2018.

Lire la suite

Qui donne le plus en France ?

Les plus de 60 ans restent les donateurs les plus fidèles. Pour autant, le nombre de foyers déclarant un don au fisc a reculé de plus de 4% en 2016.

Lire la suite

Les Français remplissent leurs livrets en attendant les réformes fiscales

La collecte nette du livret A pour le mois d'août a progressé, à 1,59 milliard d'euros, après 1,15 milliard en juillet, selon les derniers chiffres de la Caisse des Dépôts.

Lire la suite

Comment fonctionnent les dons pour réduire l'impôt sur la fortune immobilière ?

La réduction pour dons, transposée de l'ISF à l'IFI, permet aux redevables de déduire du montant de leur IFI 75% de leurs versements à des organismes d'intérêt général, dans la limite de 50 000 €.

Lire la suite