Chargement

Combien rapportent vraiment les comptes de dépôts bancaires ?

Posté le : 11/02/2020

Ce n'est pas vraiment une surprise, le taux moyen de rémunération des dépôts bancaires est proche du zéro.

Le taux moyen de rémunération des dépôts bancaires des particuliers a baissé très légèrement en décembre, à 0,82 %, contre 0,83 % en novembre et octobre 2019 et 0,88 % en décembre 2018, selon le tableau de bord mensuel de la Banque de France. Ce taux global, inclut le livret A dont le taux de rémunération était encore fixé à 0,75 % à ce moment-là. Le taux de rémunération des dépôts à vue, principalement sur les comptes bancaires, s'établit à 0,02 %.

Autres articles

Banque : Les tarifs qui grimpent et les autres

Pour la Fédération bancaire française (FBF) le poids des services financiers est plutôt stable sur la durée, et ne représente que 0,4 % du panier moyen des ménages.

Lire la suite

La fin du billet de 500 euros

Vente de drogue, terrorisme, fraude fiscale, le billet de 500 euros facilite-t-il vraiment les activités illicites ? Dans le doute, la Banque centrale européenne préfère le supprimer.

Lire la suite

Faut-il vraiment fermer son PEL en 2020 ?

Depuis plusieurs mois, les banques tentent de convaincre leurs clients de fermer ce placement qui a fêté ses 50 ans en 2019 et qui a été conçu pour permettre de préparer un projet immobilier. Mais faut-il vraiment les écouter ?

Lire la suite

Ou placer ses liquidités en 2019 ?

Quels sont les placements qui, en terme de rémunération, permettent de faire mieux que les 0,75 % net d’impôt du livret A ?

Lire la suite

Les dépôts d’argent vont-ils devenir payants ?

Et si les dépôts d’argent à la banque devenaient payants ? C’est une des conséquences inattendues de la baisse continue des taux d’intérêt des banques centrales. Les banques pourraient bientôt facturer le service de « gardiennage » de votre argent.

Lire la suite

Livrets d’épargne, la collecte repart

Après avoir ralenti, la collecte sur les livrets défiscalisés repart à la hausse. Les Français retrouvent goût à l’épargne. Mais est-ce vraiment une bonne nouvelle ?

Lire la suite