Chargement

Sous location de la résidence principale : Quelles sont les limites de l'éxonération ?

Posté le : 11/02/2020

Les personnes qui louent ou sous-louent en meublé une partie de leur habitation principale sont exonérées d'impôt sur le revenu. Sous certaines conditions.

Les personnes qui louent ou sous-louent en meublé une partie de leur habitation principale sont exonérées d'impôt sur le revenu dès lors que les pièces louées constituent la résidence principale du locataire ou du sous-locataire et que le prix de location est fixé dans des limites raisonnables.

Pour apprécier le caractère raisonnable du loyer, l'administration fiscale publie chaque année deux plafonds différents selon les régions. Elle vient de communiquer ceux applicables pour l'année 2020 : 190 € par mètre carré de surface habitable, charges non comprises, en Ile-de-France et 140 € dans les autres régions.

Autres articles

Impôt : exonération pour la location meublée d’une partie de la résidence principale

Sous conditions, les loyers tirés de la location d'une partie de sa résidence principale sont exonérés d'impôt. Mais attention aux critères, ils sont strictes !

Lire la suite

Connaissez-vous les conditions pour bénéficier du statut avantageux de loueur en meublé professionnel ?

Pour être loueur en meublé professionnel, deux conditions sont exigées : les recettes annuelles doivent dépasser 23 000 euros et représenter une part importante des revenus du foyer fiscal. Et c’est tout !

Lire la suite

Immobilier locatif : le match Censi Bouvard / Pinel

Pour investir dans l’immobilier en réduisant ses impôts, il existe plusieurs dispositifs fiscaux. Les plus connus sont la loi Pinel et la loi Censi-Bouvard. Elles permettent toutes deux de bénéficier d’une réduction d’impôt lors de l’achat d’un bien immobilier, sous conditions particulières. Match au sommet !

Lire la suite

Les frais d’obsèques peuvent être déductibles de l’impôt

À certaines conditions, les héritiers peuvent déduire de leur revenu global imposable les frais funéraires payés pour un ascendant décédé.

Lire la suite

Qui va vraiment profiter des baisses d’impôts ?

Emmanuel Macron a expliqué vouloir financer la baisse de l'impôt sur le revenu par "la suppression de certaines niches fiscales pour les entreprises, la nécessité de travailler davantage et des réductions de nos dépenses publiques.

Lire la suite

Les revenus différés seront considérés comme exceptionnels cette année

L'administration rappelle qu'il n’est pas envisagé d’exonérer d’impôt les rappels de salaires qui auraient dû être perçus en 2018 et qui l’ont été en 2019.

Lire la suite