Chargement

Une résidence principale détenue par une SCI bénéficie t-elle d'un abattement ?

Posté le : 20/01/2020

Le Conseil constitutionnel confirme l'application différenciée de l'abattement de 30 % sur la résidence principale, selon que le logement en question est détenu directement par son propriétaire ou que le bien appartient à une société civile immobilière.

Dans le cas d'une détention d’une résidence principale par l'intermédiaire d'une SCI, les associés, "même lorsqu'ils détiennent l'intégralité des parts sociales, ne disposent pas des droits attachés à la qualité de propriétaire des biens immobiliers appartenant à celle-ci". En outre, "la valeur des parts détenues au sein d'une société civile immobilière ne se confond pas nécessairement avec celle des immeubles lui appartenant.

Elle peut donc faire l'objet de règles d'évaluation spécifiques.

Les Sages rappellent que "le principe d'égalité ne s'oppose ni à ce que le législateur règle de façon différente des situations différentes, ni à ce qu'il déroge à l'égalité pour des raisons d'intérêt général, pourvu que, dans l'un et l'autre cas, la différence de traitement qui en résulte soit en rapport direct avec l'objet de la loi qui l'établit". L'abattement en question "vise à tenir compte des conséquences, sur la valeur vénale réelle d'un immeuble, de son occupation par son propriétaire à titre de résidence principale".

Autres articles

Pas d’abattement pour les résidences principales en SCI

L’abattement de 30% de la valeur déclarée pour l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) n'est pas applicable si la résidence principale est détenue par une société civile immobilière.

Lire la suite

Spéculation immobilière : Saint Barth met un coup de frein

La taxe sur les plus-values immobilières, qui s'applique à Saint-Barth également à la résidence principale, s'élèvera à 35% si le vendeur occupe son bien depuis moins de cinq ans, au lieu de 20% en cas d'occupation antérieure.

Lire la suite

Qui fait construire une maison en France ?

Selon les données chiffrées publiées aujourd’hui par le ministère de l’Écologie, en 2014 93 % des ménages ayant reçu l’autorisation de construire une maison individuelle souhaitent en faire leur résidence principale. Parmi eux, 47 % sont locataires (hors HLM) et 28 % déjà propriétaires d’un logement. Dans le cas de la construction d’une résidence secondaire, 82 % des particuliers sont déjà propriétaires de leur résidence principale.

Lire la suite

L’immobilier garde une place importante dans le patrimoine des ménages

Début 2015, 62,7 % des ménages métropolitains possèdent un patrimoine immobilier, que ce soit leur résidence principale ou un autre logement.

Lire la suite

Abattement exceptionnel sur les plus-values de cession de terrains

Les plus-values réalisées par les particuliers lors de la cession de terrains à bâtir ou de terrains bâtis dans les zones tendues en vue de la construction de logements neufs vont bénéficier d’un abattement exceptionnel.

Lire la suite

La taxe foncière a augmenté de 14 % en 5 ans

Selon l’UNPI, entre 2011 et 2016, la taxe foncière sur les propriétés bâties a augmenté de 14 %, en moyenne, pour les propriétaires français.

Lire la suite