Chargement

Immobilier, une fin d’année en fanfare

Posté le : 14/01/2020

Au troisième trimestre 2019, les prix des logements anciens en France ont continué d’augmenter de 1,0 % par rapport au deuxième trimestre 2019, soit plus rapidement qu’au trimestre précédent (+0,7 %).

Sur un an, les prix accélèrent légèrement : +3,2 %, après 3,1 %. Comme observé depuis fin 2016, la hausse reste plus importante pour les appartements (+4,0 % en un an) que pour les maisons (+2,5 %).

En Île-de-France, les prix des logements anciens restent dynamiques

Au troisième trimestre 2019, les prix des logements anciens en Île-de-France augmentent légèrement plus rapidement qu’aux deux trimestres précédents : +0,9 % par rapport au deuxième trimestre, après +0,8 % et +0,6 %. Sur un an, les prix continuent de s’accroître à un rythme soutenu : +3,6 % entre le troisième trimestre 2018 et le troisième trimestre 2019, après +3,6 % et +4,0 %. Les prix des appartements augmentent de +4,7 % sur un an et ceux des maisons de +1,2 %. Paris continue de tirer vers le haut les prix des appartements : +6,1 % sur un an au troisième trimestre 2019, après +6,3 % au deuxième trimestre et +6,6 % au premier.

Hors Paris, la hausse des prix sur un an des logements anciens en Île-de-France s’établit à +2,3 % au troisième trimestre 2019.

Poursuite de la hausse des prix en province

Au troisième trimestre 2019, les prix des logements anciens en province continuent d’augmenter à un rythme plus soutenu que lors des deux trimestres précédents : +1,0 %, après +0,7 % et +0,6 %. Sur un an, la hausse des prix est en légère augmentation : +3,0 % entre le troisième trimestre 2018 et le troisième trimestre 2019, après +2,9 % et +2,6 %. Comme lors des deux trimestres précédents, la hausse sur un an en province est, au troisième trimestre, plus importante pour les appartements (+3,5 %) que pour les maisons (+2,8 %).

Le volume annuel de transactions reste à un niveau élevé : en septembre, le nombre de transactions réalisées au cours des douze derniers mois atteint 1 059 000. Il est plus important que le volume cumulé sur un an observé le trimestre précédent (1 015 000 à fin juin), ainsi que celui observé un an plus tôt (959 000).

Autres articles

Les prix de l’immobilier continuent de grimper

Ralentissement du marché immobilier ? Pas vraiment. Selon l’Insee, au premier trimestre 2018, les prix des logements anciens ont continué d'augmenter.

Lire la suite

Immobilier, records battus en Ile-de-France

Le marché des logements en Ile-de-France est très dynamique en Grande couronne et les prix sont encore en hausse au 2eme trimestre, selon les notaires.

Lire la suite

Immobilier : 2019 s’annonce comme une année record !

2019 est une année record pour les logements anciens avec des taux qui devraient continuent de baisser.

Lire la suite

Le marché du logement neuf plus que jamais affecté par le manque d’offre

Au troisième trimestre 2019, les promoteurs n’ont mis en vente que 20 000 logements neufs soit 5 000 de moins qu’en 2018.

Lire la suite

Les SCPI démarrent l’année en trombe

Les SCPI ont collecté 2,085 milliards d'euros au premier trimestre 2019, en progression de 79% par rapport au premier trimestre 2018.

Lire la suite

Immobilier : La hausse des prix est-elle finie ?

Les prix dans l'immobilier ancien affichent ce trimestre une baisse de 0,5 %, contre + 2,5 % au trimestre précédent.

Lire la suite