Chargement

Divorce : les règles d’utilisation de l’argent du compte commun

Posté le : 24/09/2019

En cas de divorce, un époux marié sous la communauté légale, s’il utilise de l’argent commun, doit informer le conjoint de son emploi.

Dans le cadre du régime légal, chacun des époux peut utiliser seul des fonds communs (cela fait partie de son pouvoir d’administration), et l’emploi de l’argent est supposé avoir été fait dans l’intérêt de la communauté. Mais si l’autre époux lui demande des comptes au moment du divorce, il doit l’informer de l’utilisation qu’il en a faite. C’est ce que confirme la Cour de cassation. Dans l’affaire qui lui était soumise, le mari avait prélevé une somme importante (plus de 100 000 €) sur un compte d’épargne commun au couple, et soutenait sans plus de précisions qu’il avait employé l’argent dans l’intérêt commun.

Autres articles

Divorce sans juge : présence des époux obligatoire !

Les époux doivent être tous deux présents pour signer la convention de divorce par consentement mutuel établie par acte sous signature privée.

Lire la suite

Attention aux crédits souscrits par votre conjoint

Les crédits à la consommation souscrits pendant le mariage par un époux sans le consentement de son conjoint sont une dette commune, sauf s’il est démontré que les prêts ont été contractés dans l’intérêt personnel de l'époux contractant.

Lire la suite

Peut-on réviser une prestation compensatoire ?

La prestation compensatoire après divorce peut-elle être révisée ? Oui, mais seulement en en cas de changement important dans la situation des ex-époux.

Lire la suite

Le droit de partage de communauté en cas de divorce pourrait être abaissé

Lors d'une procédure de divorce, le droit de partage est dû suite au partage des biens communs ou indivis des époux.

Lire la suite

Changement de régime matrimonial taxé

Les députés ont adopté un amendement au projet de loi de finances 2019 visant à mettre à un terme à l’exonération de taxes en vigueur en cas de changement de régime matrimonial.

Lire la suite

Pensions alimentaires : Un nouveau dispositif pour mettre au pas les mauvais payeurs

Le gouvernement met en place un nouveau service public de versement des pensions alimentaires à partir de juin 2020 pour faciliter la situation des parents qui ne parviennent pas à obtenir la contribution à l’entretien et l’éducation de leur enfant de la part de leur ex-conjoint.

Lire la suite