Chargement

Comment déterminer si un logement est inapte à la location ?

Posté le : 16/09/2019

Le gouvernement lance une plate-forme téléphonique, accessible au 0.806.706.806, pour les personnes qui jugent habiter un logement indigne ou avoir connaissance de tels cas, a annoncé lundi le ministère du Logement.

Le ministre du Logement, Julien Denormandie, affiche régulièrement sa volonté de lutter contre les « marchands de sommeil », une notion qui n'a pas de définition juridique mais s'apparente à celle de « conditions d'hébergements incompatibles avec la dignité humaine », présente, elle, au Code pénal. Dans un communiqué, le ministère enjoint désormais les personnes concernées à agir. « Que vous soyez locataire, victime d'un marchand de sommeil ou d'un logement insalubre ou que vous ayez connaissance d'une telle situation, contactez le numéro 0.806.706.806 ». Cette nouvelle plate-forme sera gérée par une Agence départementale d'information sur le logement (Adil), les organismes publics chargés de conseiller locataires comme propriétaires sur les questions d'habitat, qu'elles soient juridiques, financières ou fiscales.

Le numéro concernera non seulement les locataires potentiels de logements insalubres, mais aussi les propriétaires qui s'interrogent et souhaitent se mettre en conformité. « Pour un locataire, le conseiller apprécie et évalue la nature et l'importance des désordres - humidité, risque d'effondrement de la toiture, chauffage défectueux... - du logement », explique le ministère. « Il (...) informe ensuite sur les droits et obligations du locataire. » « Pour un bailleur ou propriétaire occupant, le conseiller l'informe de ses obligations et des aides financières disponibles pour faciliter la réalisation des travaux », poursuit-il.

Si l'insalubrité du logement est avérée, le conseiller informera, en accord avec l'interlocuteur, un autre organisme public, l'Agence régionale de santé.
 

Autres articles

Comment demander un logement social lors d'un divorce par consentement mutuel

Le ministère du logement et de l’habitat durable a mis en ligne une instruction relative à la prise en compte de la nouvelle procédure de divorce par consentement mutuel en matière d’attribution de logement social.

Lire la suite

Les APL baissent de 5 euros par mois

Les aides personnalisées au logement (APL), qui bénéficient à 13 millions de personnes, dont 800 000 étudiants, baissent de cinq euros par mois, à compter du 1er octobre.

Lire la suite

Pas de nouvelle baisse des APL

Julien Denormandie a défendu les grands axes du plan logement présenté par le gouvernement et assuré que le niveau des APL ne serait pas à nouveau diminuée en 2018.

Lire la suite

Pensions d'invalidité et pensions de retraite

Un décret publié au Journal officiel aménage la transition entre pension d'invalidité et pension de vieillesse pour les personnes en recherche d'emploi alors qu'elles ont atteint l'âge légal de départ à la retraite (62 ans).

Lire la suite

Revenus locatifs : Les loueurs bordelais doivent s’inscrire

Le conseil municipal de Bordeaux a voté lundi l'obligation de s'enregistrer en mairie pour toute personne souhaitant louer son logement sur une plateforme en ligne type Airbnb.

Lire la suite

Les Français voyagent plus nombreux à l’étranger

Mondial Assistance enregistre des demandes d’assistance records sur l’ensemble de ses plate-formes pour la période du 1er-17 juillet 2017.

Lire la suite