Chargement

Les loyers représentent 50 % du budget des étudiants

Posté le : 09/07/2019

Les étudiants dépensent en moyenne entre 350 et 1000 euros par mois pour se loger. Le loyer arrive donc en tête de leurs critères de choix d’un logement (pour 81% des étudiants), suivi du temps de trajet jusqu’à leur école ou faculté (49%) et de la proximité des transports (34%). La plupart des étudiants (96%) souhaitent également «pouvoir faire leurs courses à proximité, accéder à une salle de sport, ainsi que profiter de restaurants, de loisirs et idéalement d’activités nocturnes et culturelles», note l’étude. Si 42% recherchent, en priorité, un appartement ou un studio à louer dans le secteur privé, 34% se tournent vers les résidences étudiantes en raison des services qu’elles leur offrent. La colocation est aussi de plus en plus prisée.

Autres articles

Comment les bailleurs perdent près de 200 millions par an

Près de la moitié des propriétaires qui gèrent en direct leur bien ne pensent pas à réindexer les loyers de leurs locataires, selon une étude de Smartloc. Ils perdent près de 200 millions par an.

Lire la suite

Les villes préférées des étudiants

Attractivité, logement, cadre de vie… selon une étude du site l’Étudiant, Lyon, Toulouse et Montpellier sont les villes étudiantes les plus attractives de France. À prendre en compte avant un investissement locatif.

Lire la suite

Immobilier locatif : les factures flambent

Selon une étude de la plateforme de locations Flatlooker, les dépenses liées à l'entretien d'un logement atteignent 240 euros en moyenne par an.

Lire la suite

Etudiants : Comment se loger pas cher ?

Pour les étudiants, il n'est pas facile de se loger à un prix raisonnable dans les grandes villes étudiantes. Roomlala dévoile son baromètre 2019 des loyers et apporte ainsi un éclairage intéressant sur les chambres chez l'habitant.

Lire la suite

Gel des loyers pour les étudiants

Le Crous, qui gère les résidences étudiantes, a décidé d'un gel des loyers en 2020.

Lire la suite

Loyers

L'augmentation du loyer d'un logement loué sous le régime de la loi de 48 est plafonnée. Le bailleur doit respecter les plafonds réglementaires fixés chaque année selon la catégorie du logement. Ces derniers viennent d'être publiés et s'appliquent rétroactivement depuis le 1er juillet.

Lire la suite