Chargement

Connaissez-vous les conditions pour bénéficier du statut avantageux de loueur en meublé professionnel ?

Posté le : 24/06/2019

Jusqu'à récemment, pour bénéficier du statut avantageux de loueur en meublé professionnel, il fallait être inscrit en qualité de loueur en meublé professionnel au Registre du commerce et des sociétés (RCS). Une procédure très compliquée pour les particuliers n’ayant pas la qualité de commerçant. Heureusement, en février 2018 le Conseil constitutionnel a déclaré cette obligation contraire à la Constitution.
Du coup, seules deux conditions perdurent pour bénéficier du statut : les recettes annuelles doivent dépasser 23 000 euros et représenter une part importante des revenus du foyer fiscal.
Une fois ces conditions remplies, vous pouvez bénéficier de plusieurs avantages fiscaux, comme la déduction des déficits sur le revenu global du foyer fiscal (les déficits subis par les loueurs non professionnels ne sont imputables que sur les bénéfices de même nature réalisés au cours de la même année et des dix années suivantes), de l’exonération d’IFI (Impôt sur la fortune immobilière) ou des plus-values professionnelles après 5 ans.

Autres articles

Les nouveaux seuils pour les loueurs en meublé en micro-BIC

A compter de 2017, les seuils de recettes pour être éligible au régime fiscal du micro-BIC ont été revalorisés, ce qui a un impact pour les loueurs en meublé.

Lire la suite

Un fonds pour investir en LMNP

Le régime de loueur en meublé non professionnel est désormais accessible en investissant directement dans un bien immobilier mais aussi, depuis peu, en acquérant des parts d'un fonds collectif.

Lire la suite

Date butoir le 3 mai pour les déclarations fiscales

Cette date butoir du 3 mai s'applique uniquement aux professionnels et entreprises qui doivent valider leur déclaration fiscale annuelle.

Lire la suite

La traque du cash s’intensifie

Les sommes de plus de 50 000 euros transférées physiquement dans l'UE doivent être déclarées et justifiées

Lire la suite

Trois ans de plus pour défiscaliser avec les SOFICA

La réduction d'impôt sur le revenu accordée au titre de la souscription de parts de sociétés de financement de l'industrie cinématographique (SOFICA) est prolongée de trois ans.

Lire la suite

Les conditions d’imputation du déficit foncier

L'imputation sur le revenu global des déficits fonciers n'est possible que si le bien continue d'être loué pendant 3 ans après ladite imputation.

Lire la suite