Chargement

Qui va vraiment profiter des baisses d’impôts ?

Posté le : 29/04/2019

"Je ne veux pas de hausse d'impôts. Je veux des baisses pour ceux qui travaillent en réduisant significativement l'impôt sur le revenu". Sans donner plus de détails, le président a affirmé vouloir une réduction de l'impôt sur le revenu, notamment pour les classes moyennes, de l'ordre de 5 milliards d'euros. Emmanuel Macron a expliqué vouloir financer cette baisse de l'impôt sur le revenu par "la suppression de certaines niches fiscales pour les entreprises, la nécessité de travailler davantage et des réductions de nos dépenses publiques
Qui sera concerné ? Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie, a donné un début de réponse. "Ma proposition sera qu'environ 15 millions de foyers fiscaux français puissent être touchés, concernés, par cette baisse d'impôt", a-t-il affirmé à LCI. Il souhaite ainsi "adoucir l'entrée dans l'impôt sur le revenu". Concrètement, Bruno Le Maire estime que la réduction de l'impôt doit bénéficier "essentiellement" à ceux entrant dans la première tranche d'imposition, à 14 %. "Je proposerai également que tous ceux qui appartiennent à la deuxième tranche, celle qui est à 30 %, puissent également être concernés". Le ministre présentera ses pistes à Edouard Philippe lors d'un séminaire, lundi prochain.
La baisse de l'impôt sur le revenu devrait profiter à ceux ayant jusqu'à 2 500 à 3 000 euros de revenu fiscal de référence. Le gain moyen pourrait atteindre 150 à 300 euros. Cette mesure ne permettrait toutefois pas de sortir de l'impôt sur le revenu de nouveaux ménages.
Sur l'horizon d'application de cette mesure, Gérald Darmanin, le ministre des Comptes publics, a affirmé que la baisse de l'impôt entrera en vigueur au 1er janvier 2020. Il a aussi indiqué qu'elle serait de l'ordre de 10 % pour chaque contribuable, "à l'exception des plus riches". Il espère viser avec cette mesure "ceux qui n'arrivent pas à la fin du mois, même en travaillant".

Autres articles

Coup de rabot sur les niches fiscales : l’investissement Outre-mer est-il concerné ?

Emmanuel Macron a annoncé jeudi dernier la suppression de certaines niches fiscales pour les entreprises. Les investissements Outre-mer sont-ils menacés ? Réponses de Jérôme Devaud, directeur général délégué d’Inter Invest.

Lire la suite

Sofica : le gouvernement va t-il les supprimer ?

En plein Festival de Cannes, un rapport vient jeter un pavé dans la mare. Les Sofica, les Société de financement du cinéma et de l’audiovisuel ne sont pas rentables, elles prélèvent trop de frais et sont mal gérées. A l’heure ou le gouvernement réfléchi à supprimer les niches fiscales, la question de la suppression des Sofica va t-elle se poser ?

Lire la suite

100 milliards d'euros de niches fiscales

Les niches fiscales ont encore de beaux jours devant elles. Selon une note de Bercy, leur montant a atteint 100,4 milliards d'euros en 2018. La loi de finance prévoit une baisse de 2 milliards d'euros en 2019.

Lire la suite

Faut-il plafonner davantage les niches fiscales ?

Gérald Darmanin veut s’attaquer au plafonnement global des niches fiscales. Au risque de complexifier encore davantage le système.

Lire la suite

La fin du dispositif Cosse

Il n’aurait pas duré très longtemps ! Le très discret dispositif fiscal Cosse, une variante du Pinel, disparaît au profit d’une nouvelle niche fiscale : le Denormandie.

Lire la suite

Impôts : Combien allez vous économiser ?

Un simulateur mis en place par Bercy vous permet d’évaluer la baisse de votre impôt sur le revenu en 2020.

Lire la suite