Chargement

Que pensez-vous des services publics en ligne ?

Posté le : 25/03/2019

Les outils numériques sont aujourd’hui souvent le premier moyen de communication avec les administrations et services. Ils sont le premier moyen de communication avec l’assurance maladie (34% des Français l’ont contacté via le site Internet) et avec l’administration fiscale (33%), l’assurance retraite (20%) et les Caisses d’Allocations familiales (21%). Certains services publics se caractérisent à l’inverse par une communication via des moyens plus traditionnels et se rendent sur place : c’est notamment le cas de la mairie de résidence (55%) ou d’état civil (54%).

Selon l’étude Mazars « Les Français et la transformation du service public », réalisée par OpinionWay, 67% des Français se disent bien informés sur les démarches administratives en ligne.

Si les Français apprécient dans une très grande majorité l’efficacité des services publics pour plus de 70%, près d’un sur deux, soit 47%, considère que les démarches restent cependant compliquées. La dématérialisation généralisée des services publics pour relier les usagers aux services publics est en marche mais les Français ne se sont pas totalement approprié les outils numériques en place.

Et 38% pensent que les outils numériques permettent de rendre les services publics plus accessibles mais ils sont une majorité (80%) à estimer que la digitalisation a conduit à une déshumanisation des services publics.

Près d’un sur deux (47%) considère que les démarches restent cependant compliquées. De fait, la simplification des démarches est de loin la première attente des Français (71%).

Plutôt optimistes,  68% pensent que la digitalisation va finir par simplifier les démarches et 57% qu’elle va compenser le retrait des services publics dans les territoires les moins peuplés.

Quels services seraient plébiscités ? Des services personnalisés comme des alertes destinées à prévenir des démarches à effectuer (56%) mais aussi la généralisation des prises de rendez-vous numérique (38%). Des formulaires pré-renseignés en fonction de sa situation intéressent également les Français (44%). D’autres outils numériques pointent aussi mais plus légèrement : un chat permettant de contacter l’administration 24 heures sur 24 (25% en moyenne, plébiscité à 37% chez les jeunes de moins de 35 ans) ou encore un service de téléconsultation (23%). Par ailleurs, des délais de réponses plus rapides apparaissent comme une des trois attentes principales pour 61% des Français.

Autres articles

IR : C'est l'heure de corriger les erreurs !

Le 7 août, c'est le date à retenir pour les contribuables qui souhaitent rectifier leur déclaration de revenus à la suite de la réception de l'avis d'imposition peuvent effectuer la démarche dans leur espace personnel sur impot.gouv.fr.

Lire la suite

Le montant des dons au plus bas

En 2018, le montant moyen des dons effectués par des Français anciennement assujettis à l’ISF est passé, pour la première fois en 4 ans, sous la barre des 2 000 €.

Lire la suite

Ce qui préoccupe vraiment les Francais !

Après deux mois de consultations tous azimuts, la préoccupation principale des Français est le pouvoir d’achat, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting.

Lire la suite

Adoption simple, pourquoi il faut la faire pendant le mariage

En cas d’une adoption simple de l’enfant de son conjoint, les mêmes droits de succession que les autres enfants sont à payer, à condition que la démarche ait été faite pendant le mariage.

Lire la suite

Divorce : Le Conseil Constitutionnel annule les mesures concernant les prestations compensatoires

Le Conseil constitutionnel annule les dispositions du Code général des impôts qui exclut de la réduction d'impôt les versements en capital effectués sur une durée inférieure à douze mois en complément d'une rente.

Lire la suite

Rachat de trimestre pour la retraite, tout ce qui change cette année

Pour augmenter le montant de votre pension de retraite de base, vous pouvez effectuer des versements complémentaires à votre régime de retraite en échange de trimestres supplémentaires.

Lire la suite