Chargement

Elargissement du chèque énergie

Posté le : 08/01/2019

La valeur du chèque énergie permettant aux ménages modestes de payer leurs factures d’énergie dépend du niveau de revenus et de la composition du ménage, définie en unités de consommation. Un ménage représente l’ensemble des personnes qui partagent un même logement. La valeur des unités de consommation (UC) est calculée ainsi : la première personne du ménage compte pour 1 UC, la deuxième pour 0,5 UC et les suivantes pour 0,3 UC. Le montant maximal du chèque énergie est désormais fixé à 277 €, soit 50 € de plus qu’en 2018.

En 2019, au total, près de 6 millions de ménages devraient profiter du dispositif, d’après les estimations du gouvernement. Pour atteindre cet objectif, le plafond de revenu fiscal de référence à ne pas dépasser pour obtenir le chèque énergie passe en 2019 à 10 700 €, contre 7 700 € auparavant. Un simulateur permet de vérifier gratuitement leur éligibilité au chèque énergie. Pour cela, il suffit de renseigner son numéro fiscal.

Autres articles

Une nouvelle prime renovation

Depuis le 2 janvier, le nouveau dispositif de soutien à la rénovation énergétique des logements pour les ménages aux revenus les plus modestes est en place.

Lire la suite

Comment éviter les frais bancaires à l'étranger ?

En 2017, les vacanciers français ont perdu plus de 700 millions d’euros en frais bancaires en voyage. Pour anticiper au mieux et éviter ces dépenses superflues, voici 6 conseils à suivre.

Lire la suite

Les coûts des chevaux fiscaux s’emballent

En 2019, dans certaines régions le prix du cheval fiscal, servant au calcul du prix de délivrance du certificat d’immatriculation (ex carte grise) a augmenté de près de 6 %.

Lire la suite

Le coût de la vie étudiante augmente encore

L’augmentation du coût de la vie pour les étudiants est de +2,83%, cette année, selon le syndicat Unef.

Lire la suite

5 % de hausse pour les assurances auto en 2019

Avec des primes d’assurance auto à la hausse de 3,4 % dans toute la France, la facture moyenne pour les automobilistes s’élève à 615 € par an en 2018. Elle devrait même s’alourdir en 2019, aux alentours de 5 % d’augmentation selon le dernier baromètre Le Lynx.

Lire la suite

La fracture numérique touche les plus modestes

Une partie des Français les âgés ou les plus modestes n’a pas accès à Internet à son domicile.

Lire la suite